AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

CARTE

Règlement
Contexte


WANTED

Fiche De Présentation
Tout Sur Les Membres


Postes Vacants & PNJ
CONTEXTE

Il était une fois, le monde des sorciers, l'école Poudlard...


Au temps des Maraudeurs...




 

 Retrouvailles De Longue Date (Dawn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Retrouvailles De Longue Date (Dawn)   Ven 30 Déc - 13:57

Du repos ? Hermione ne connaissait pas tellement ce mot. Autant dire qu'elle n’arrêtait que rarement de barouder dans le monde des sorciers. Avec l'annonce de cette prophétie morbide et inquiétante, tous les aurors étaient sur le qui vive pour tenter de calmer les ardeurs des êtres maléfiques. Enquêtes pour dénicher les gangs qui sévissaient dans l'espoir de transformer le plus d'humains, étaient plus de quêtes au jour le jour et qui n'avait pas de répis.

Alliés avec Potter et Weasley, ses compères, ce n'était pas non plus rare de les voir se séparer. Surtout avec les nouveaux évènements qui changeaient dans la vie de la demoiselle. Ron était insupportable, et s'éloigner un peu de lui après tant d'années à ses cotés pour se retrouver, une solution un peu radicale mais obligatoire pour retrouver un jour l'harmonie de leurs couples. Et cela signifiait aussi, prendre le large face à Potter.

De retour à Londres, Hermione était fatiguée. Fatiguée de courir dans tout les sens et de ne trouver le sommeil que tard, ou tot dans la nuit. Elle était un des visages connus que nombres de malfrats connaissaient. Avec l'avenement du règne de la terreur de Voldemort, autant dire qu'elle se serait bien passé de cette célébrité pour continuer à faire ce qu'elle avait toujours fait : combattre le mal. Et sa vie était bien plus en danger que pour nombres de ses collègues du ministère qui agissaient en visage inconnu. Elle avait appris a vivre et à faire avec.

Éreinté, les traits tirés, elle pris une potion vitaminée de son crue pour se réveiller. Et une envie en tête pour cette journée. Une chose qui depuis longtemps lui trottait dans la tête, un besoin de retrouver une vie un peu normal, au moins pour quelques temps. Quelque chose qu'elle avait laissée de coté pour s'occuper des opprimés et pour tenter à son echelle de protéger. Une personne qu'elle chérissait depuis toujours, et qui lui rappelait que la vie, ce n'était pas que le travail.

Son amie... Dawn. Même si elle gardait un minimum de contact, Hermione n'avait pas pris le temps d'aller la voir depuis un bon moment. Elle ne pouvait même pas dire combien, tellement le temps passait vite. Trop occupée, trop aveuglée par sa quête. Aujourd'hui, elle le prendrait. Depuis quand n'avait-elle pas vu sa filleul ? Bien trop. Hermione espérait que son amie ne lui reprocherai pas tant d’absence. Elles se connaissaient bien, et leurs amitiés était bien au dela de plusieurs mois sans nouvelles. Mais tout de même... C'était la seule famille, hormis les Weasley et Potter, qui lui restait et qui lui rappelait que la vie, c'était aussi avec les autres qu'on la vivait.

Après avoir éliminé de sa vie ces parents, pour leurs biens et leurs protections, elle s'était comme renfermée sur elle même, pour éviter de souffrir et de faire souffrir. Mais les choses changeaient, et son besoin de reconnaissance familiale, de plus en plus présent. Il fallait qu'elle voit Dawn, elle, lui remonterai le moral et surtout, lui ferai le plus grand bien.

Douche, préparation, le vague soleil sous les nuages montraient que la journée était déja bien entamée. Coup d'oeil sur la pendule, l’après midi en effet, était bien entamée. Hermione espérait que Dawn ne serait pas trop occupée aujourd'hui. Sac sur le dos, la demoiselle transplana en direct de pré au lard, direction Derviche & Bang, le magasin ou son amie avait achetée recemment. Elle sentait son cœur battre vite à l'idée de revoir se visage familier qu'elle aimait tant. Elle poussa alors la porte, le sourire aux lèvres. La revoir dans cet endroit familier, et non en France comme ces dernières années, la rendaient nostalgique.

"Youhou, Dawn, c’est Hermione !! Tu es là ?"
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles De Longue Date (Dawn)   Mer 1 Fév - 1:35

Comment se concentrer ? Voir Draco, voir son sourire, son regard, voir tout ce qui l’avait charmée dès les premiers instants avait redonné à son visage l’éclat que seule l’adolescence pouvait donner. Elle ne comprenait pas encore tout à fait tous les détails, i comment cela marchait et encore moins pour quelle raison elle se sentait aussi stupide.

Toutes ces années, elle les avait passées sous silence. Toujours, sous la pression, elle avait été muette, ni ses parents ni ses frères, absolument personne ne savait de sa propre bouche qui était le père de son enfant. Elle n’avait jamais voulu que quelqu’un le sache avant lui et s’il en venait à ne pas le découvrir, alors elle mourrait avec le secret. En premier lieu, elle ne voulait pas que le secret échappe à quelqu’un et que pour finir tout le monde le sache… Ensuite, il allait de soi que cela ternirait la réputation de Draco… Un enfant avec une sang-de-bourbe !! Quelle idée farfelue !! Mais surtout… et c’était peut-être égoïste, mais peu importait… Elle avait besoin de garder cette semaine là pour elle, dans son cœur, elle ne voulait pas la partager avec qui que ce soit. Elle avait l’impression que plus longtemps elle garderait les souvenirs et chaque instant gravé dans son cœur sans les partager, plus ils risquaient de durer. Elle avait aimé Draco, elle l’avait aimé comme une folle et refaire sa vie sans lui, à se poser des questions sur lui avait été insupportable.

Maintenant elle n’était pas tout à fait certaine que tous ces sentiments soient partis, que son cœur ait cicatrisé de l’importance qu’il a eue pendant 4 ans de sa vie, mais elle avait décidé de passer à autre chose, et si cela ne la dérangeait pas non plus d’être proche de lui, elle se demandait réellement s’il était convenable de tenter quelque chose avec lui… Et elle avait revu Michael, son ex petit-ami qui avait su être un amour par le passé et qui était assez beau et charmant pour qu’elle puisse envisager quelque chose avec lui. Ce qu’elle voulait surtout éviter, c’est qu’à un moment la petite se trouve avec des parents qui ne peuvent en réalité pas tenir une relation ensemble, qui se disputent… Elle ne voulait pas que Sam les voit ensemble pour les voir se déchirer par la suite. C’était la seule chose qui faisait mal avec Draco… C’est que c’était Sam qui passait en premier et que pour Sam, il valait peut-être mieux qu’ils en restent là, amis proches. Cela serait si difficile, mais elle devait le faire. Pouvait-elle seulement ? Rien que sa chaleur restait imprimée en elle…

Puis elle se regarda dans le miroir, il l’avait appelée rouquine. Préfèrerait-il qu’elle redevienne rousse ? Elle se posa la question quelques secondes avant de répondre à Hermione.

« Dans l’arrière-boutique ! Tu tombes à pic, dans 10 minutes le gâteau au chocolat sera mangeable !! «

Elle sourit en voyant son amie arriver, elle avait les traits tirés, mais elle avait l’habitude. Elle se faisait du souci pour elle, mais elle savait que le gâteau au chocolat serait ce qu’il lui fallait pour lui remonter le moral. Elle la prit dans ses bras

« ça me fait tellement plaisir de te voir !!! »
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles De Longue Date (Dawn)   Jeu 23 Fév - 19:56

Revoir cet endroit lui faisait chaud au cœur, mais encore plus quand elle aperçue le regard de son amie qui depuis longtemps lui avait tant manqué. Des amies, elle n'en avait pas beaucoup. A Poudlard, elle n'était pas celle que l'on côtoyait. Elle le regrettait un peu maintenant, mais son envie de réussir et d' exceler en magie était plus fort que tout. Une sang de bourbe comme disait les imbéciles, avait le droit de réussir, et même mieux qu'un sang pur. Le prouver avait été une sorte de réussite personnelle pour elle et à l'égard de tout les autres opprimés de sang modeste tel qu'elle.

Mione n'avait jamais demandé a devenir ce qu'elle était devenue. Elle avait vécue tellement de choses durant toutes ses années aux cotés d'Harry. Combien de fois avait-elle risqué sa vie ? Encore une chose qu'elle ne regrettait pas. Tant d'aventure, et de retournement de situation. Avoir aidé à détruire Voldemort resterai dans son cœur, sa plus grande victoire. Elle aurai tout fait pour voir Potter réussir de toute façon. Leur amitié était indestructible. Comme celle avec Ron... Mais cela, c'est une autre histoire.

Toute ses années ne l'avait pas aidé a se faire des amies dans tout les cas. Deux ou trois amies fidèles, quelques copines, beaucoup de connaissances. Pas mal d'ennemies aussi. Les anciens Serpentard ne l'aimaient pas beaucoup. Et ce n'était pas rare qu'elle entende murmurer après son passage. Pas facile de passer inaperçue quand on a fait la une de la gazette pendant plusieurs semaines. Hermy restait humble et modeste. Et surtout, pas question d'avoir la grosse tête. Elle avait tant perdu. Une blessure dans son cœur qui ne se refermait pas.

"Ohh un gateau ! Bonne idée ! Je boirais bien un bon thé d'ailleurs pour me réchauffer ! :p"

Mais elle se forçait à profiter de la vie et à sourire aux bons moments qui s'offraient à elle. Et c'est avec enthousiasme qu'elle se laissa entrainer par son amie, et la serra fort dans ses bras. Qu'il était bon de retrouver un être aimé. Et Dawn, avait été l'une des seules à vraiment la comprendre. Ce câlin improviser réchauffait le cœur de l'ancienne gryffondor. Et elle profita des quelques instants à ses cotés. Et des yeux, elle chercha une petite chose qui était sa filleul et qu'on aurai d'habitude du mal à ne pas voir du premier coup d’œil tellement elle était adorablement turbulente.

"Oh Dawn comme tu es resplendissante ! Mais je n'entends pas ta petite elfe de maison ! Ma Sauterelle n'est pas la ?!"

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles De Longue Date (Dawn)   Sam 25 Fév - 14:45

Il semblait parfois difficile pour Dawn de définir ce qui lui avait fait tenir le coup jusqu'à cet instant. Combien de fois ne s'était-elle pas sentie seule, désemparée, sans réelle issue ? Au moment de quitter le monde des sorciers, elle était partie l'âme en peine, laissant derrière elle absolument tous ceux qu'elle aimait, croisant les doigts et priant pour que rien ne leur arrive et que le monde sorcier trouve un moyen de s'en sortir malgré la crise qu'il traversait. A chaque hibou qui lui parvenait, pendant des mois, elle craignait la mauvaise nouvelle, persuadée que tôt ou tard elle finirait par perdre quelqu'un, elle finirait par recevoir la lettre qu'elle craignait tant lui annonçant que ses amis étaient morts, blessés ou pire encore, fous. Elle a vécu ses mois de grossesse dans une sourde angoisse de ne plus retrouver tous ces gens qu'elle avait tant aimés... Le père de sa fille en faisait partie, mais elle savait que si elle recevait une lettre relatant sa mort, ce serait une lettre de joie. Alors que ce serait la plus grande douleur vécue. Avant même la fin de la guerre elle avait pourtant du faire face à la plus grande épreuve que la vie puisse réserver à une femme... L'accouchement.

Ce moment, elle s'en souvenait dans les moindres détails sans savoir si ce qui primait était la douleur ou pas. Seule, dans une maternité, pousser, pousser, rêver que le père de la petite puisse être là, mais personne n'était là pour recevoir son bébé et couper son cordon, il n'y avait qu'elle. Et quand elle tenait ce petit être si chétif et si fragile dans ses bras, qui avait les yeux encore fermés mais qui semblait déjà lui irradier de bonheur, elle avait peur. Quand elle tenait dans ses bras cette petite chose qui semblait pouvoir se casser d'un souffle, elle avait peur de ne pas y arriver, de ne pas être à la hauteur, de ne pas être une bonne mère... Juste peur de ce que la vie pourrait leur réserver. Et en grandissant, cette sourde peur restait là, la tétanisant, à chaque seconde elle se demandait si elle faisait le bon choix. Avait-elle raison de la punir pour son caprice ? Avait-elle raison de lui acheter cette jolie robe qu'elle avait réclamée ? Avait-elle raison de partir en Angleterre ? Sam était devenue la prunelle de ses yeux, plus importante que tout ce qu'elle avait au monde, même que sa propre vie. Sans une hésitation, elle la donnerait pour sa fille. Parce qu'elle était si pure et si parfaite qu'elle le méritait. Alors ses angoisses ne la concernaient pas personnellement. Ses angoisses concernaient sa fille, son bonheur, son bien être. Finalement, c'était elle qui passait avant.

Et pour Samantha, la meilleure chose était entrain de se passer. Elle était certaine que cet après-midi se passerait bien, connaissant déjà les similitudes de caractère entre celui qu'elle avait un jour aimé et celle qu'elle aimerait à jamais. Si elle s'écoutait parler, elle serait probablement même jalouse de peur qu'il ne prenne une trop grande place dans la vie de sa fille la laissant, elle, de côté. Mais c'était stupide, parce qu'elle était sa mère, celle avec qui elle lirait des livres et irait faire du shopping. Son père resterait son père, il l'amènerait jouer au Quidditch et lui apprendrait une ou deux choses sur l'histoire des sorciers de sa famille. Oui... Quoi qu'il se passe pour elle, Dawn, c'était sans importance. Celle qui comptait, c'était sa fille et elle ne pourrait être qu'heureuse à présent.

L'ancienne Poufsouffle regarda son amie face à elle. Elle lisait dans son visage la fatigue et il y avait une certaine tristesse dans son regard, de celles qu'elle n'avait jamais aimé voir. En souriant, elle hocha la tête. Une bonne pâtisserie rechauffe toujours le coeur et ramène le sourire, ce qui était ce dont Hermione avait besoin. Elle se dirigea vers la cuisine histoire de faire chauffer l'eau, elle était prête à demander à Hermione comment elle allait et ce qui la tracassait, quand elle fut coupée dans son élan par la question que son amie posa. Elle marqua un temps d'arrêt, quelques secondes. Elle ne pouvait pas mentir à son amie, mais en même temps elle craignait un peu sa réaction. Elle batailla quelques secondes en gardant le silence, puis se retourna vers son amie, avec une petite grimace qui disait que ce qu'elle dirait par la suite risquait de choquer.

« Non, elle n'est pas là... Elle passe la soirée avec son père aujourd'hui. »

Et voilà, la bombe était lâchée. Ce secret qu'elle avait gardé dans son coeur, si fortement fermé que personne n'avait jamais réussi à le lui faire avouer, ce secret qu'elle chérissait était sur le point d'être ouvert, mais elle ne savait pas encore les effets qu'ils pouvaient avoir sur son amie. Alors elle se tourna vers la cuisine et commença à préparer le thé et le gâteau, tout en parlant.

« Par le plus grand des hasards, elle l'a croisé la semaine dernière dans le parc et je pouvais pas garder le secret bien longtemps, tu penses... Alors il est venu aujourd'hui et il va passer un moment avec elle, apprendre à la connaître, sans lui dire qu'il est son père évidemment. J'espère que ça se passera bien pour les deux... Elle commence à avoir réellement besoin d'une présence masculine. »

Oui, elle en parlait comme si c'était la chose la plus normale du monde. D'autres auraient dit qu'elle essayait de noyer le poisson. Peut-être qu'en en parlant, la suite serait moins grave et peut-être qu'elle ne demandera même pas qui était le père de l'enfant.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retrouvailles De Longue Date (Dawn)   

 

Retrouvailles De Longue Date (Dawn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Joueur de longue date !!!
» Dragonica, le MMORPG pour les (presque) nuls.
» Présentation d'un joueur de longue date :)
» Le seigneur des anneaux (version longue Bluray)
» date pour l'AG 2010




Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Outils de modération:
Poster un nouveau sujet