AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

CARTE

Règlement
Contexte


WANTED

Fiche De Présentation
Tout Sur Les Membres


Postes Vacants & PNJ
CONTEXTE

Il était une fois, le monde des sorciers, l'école Poudlard...


Au temps des Maraudeurs...




 

 pfffff [Sally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 14:58

Une plume voletait dans les airs, de l'autre côté de celle-ci une paire de grands yeux bleus l'observait avec un air blasé. Un soupir s'échappa avant que la plume ne retombe sur le fauteuil ou une jeune gryffondor avait prit place... Les soirées étaient longues.... surtout quand on devait rester enfermé dans la salle commune, non bien sur que le reste du temps, la jeune fille ne respectait pas le couvre feu, mais là ce soir précisément c'était pleine lune, et il ne faisait pas bon trainer dans les couloirs sombres du château. Dans son dernier courrier et comme à chaque fois, son père lui glissait comme phrase de conclusion « surtout ne traine pas le soir », ça plus les professeurs, elle ne risquait pas d'oublier.... Mais quand même n'aurait-il pas été mieux que ces élèves quittent le château ces soirs là?????

En attendant elle était là au beau milieu des autres élèves de sa maison, les uns révisant, les autre jouant aux jeux sorciers, elle aurait pu se mélanger avec ses amis mais non elle n'était pas d'humeur, elle elle voulait partir se balader, elle en avait marre de voir les même portraits dans les tableaux paresseusement installés quand ils ne se plaignaient pas du bruit que faisaient les élèves, alors dans ces cas-là Lou Ann s'amusait à regarder les flammes dans la cheminée en essayant d'y distinguer des formes comme pour les nuages mais là c'était les flammes et pour ça elle avait une imagination débordante....


Au bout de quelques temps cependant les yeux commençant à picoter, Lou Ann bailla à s'en décrocher la mâchoire, la jeune fille s'étira longuement avant de se lever, quitte à s'ennuyer autant aller se coucher.....
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 19:22

Sally se sépara de son acolyte du moment, qui l'avait aidée à faire sa ronde dans les couloirs. Plus rapide que d'habitude, au vu de la soirée de pleine lune. Il ne fallait mieux pas rester trop longtemps seul, avec les temps qui court, les élèves Loup Garou allait être de sortis... Et même si certains prenaient de la potion tue loup mise en libre service par les infirmiers du pays, la méfiance était tout de même de mise. Avec les temps qui court, et cette stupide et dangereuse prophétie, Sally se méfiait grandement. On lui avait appris à ne l'être, son beau père s'était chargée de tenter de lui oter toute humanité en l'enfermant à moitié dans une forteresse noire, mais sans réussite. Si, juste à la rendre incapable de partager ses propres sentiments, et de ce renfermée sur elle même quand elle se sentait en danger.

La préfète de Gryffondor remercia alors son homologue qui se grattait bizarrement la tête, les joues rosies. Sally se sentit soudain mal à l'aise. Les premiers signe d'une déclaration s'annonçait. Elle l'aimait bien, ce préfet de Poufsouffle. Il était séduisant, attachant et drole, mais ce n'était quand même pas son style de garçon. D'ailleurs, elle ne savait pas vraiment ce que cela pouvait être... Mais lui... Ba nan. La miss se gratta la joue et arrêta tout de suite le jeune homme avant qu'il ne commette une grosse boulette et ne les mettent encore plus dans l'embarra.

"Merci de m'avoir ramener, rentre vite surtout hein. Bon ba heu... A demain en cours..."

Et ni une ni deux, la jeune demoiselle tourna les talons et ne lui laissa pas le loisir de répondre. Ce n'était pas son style de rejeter un garçon, mais elle n'avait vraiment pas envie de sortir avec quelqu'un en ce moment. Depuis qu'elle avait rompu avec Mark, il y a quelques mois après 1 ans de relation.... Elle n'avait pu vraiment la cote. Pour être belle, elle l'était vraiment. Et sa gentille la rendait particulière. Mais son coté sombre, effrayait souvent. Ne livrant jamais les secrets de son cœur, il était difficile de la cerner réellement. Et encore plus maintenant que son ex avait raconté à tout le monde que les rumeurs était vraies, et que la miss était une harpie vivant dans un château hanté et maudit. Et cela, c'est la partie courte et plus ou moins polie.... Donc pour le moment, le célibat s'imposait.

Devant la porte de la salle commune des gryffons, la miss donna le mot de passe a l'éternelle Grosse Dame dans son tableau, et vit le passage s'ouvrir devant elle. Blindée était la pièce, comme elle aurai pu se l’imaginer d'ailleurs. Le couvre feu faisant loi, cela lui faisait bizarre de passer de l'austérité du château vide de vie, à une pièce chaleureuse ou se divertissaient ses camarades. Elle reçu des regards de travers, comme toujours, et des signes de mains de bonnes connaissances aussi. Elle sourit aux uns, et délaissa les autres sans même y prêter attention. Mais c'est vers une autre blonde, autant qu'elle même, que la Eddings choisit d'avancer. Regardant les paupières à moitié fermée, le feu crépitant de la cheminée, notre héroïne du post tapota amicalement la tête de celle qui s'endormait sur le moelleux canapé.

"Tu veux un dossier ou tu préfère allée te coucher comme une première année??"


Dernière édition par Sally B. Eddings le Mer 30 Nov - 22:40, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 20:31

Couchée comme une première année....

M'enfin tu n'as pas idée, je m'ennuie et franchement la perspective de jouer à la bataille explosive avec Ju' et les autres ne m'emballe pas plus que ça!

Bon ok elle faisait la poule ce soir mais elle n'avait pas d'autre choix, rester enfermée entre quatre murs n'était pas son genre, la Lou Ann aimait l'aventure, même si finalement du fait de sa maladresse et sa poisse elle finissait régulièrement à l'infirmerie ou en colle mais bon on a qu'une vie.... Le mot dossier lui donna un coup de fouet, comme un téléphone moldu vide et qu'on branche en charge, elle adorait les ragots les rumeurs, c'était marrant et ça passait le temps de débattre et tout... Bon bien sur elle n'aimait pas être au centre des « dossiers » mais Poudlard passait vite d'une histoire à une autre il lui suffisait juste de montrer les dents ou longer les murs en attendant que ça passe....

Dossier???? Comme dossier????? Tu as confirmation pour Jody???? Mary dit qu'elle l'a vu l'autre jour mais bon tu la connais elle aime en ajouter même si c'est pas vrai!!!!


Elle avait dit ça avec une pointe d'excitation dans la voix, imaginer l'une des pestes de Poudlard lorgnant les allées et venus d'un élève vampire, cela la faisait rire la miss, à croire que l'autre voulait servir de repas prochainement, surtout que le garçon en question ne valait pas 3 gallions....

L'idée d'aller se coucher était à présent aussi lointaine que Saturne du soleil....
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 22:39

Petit rire avant de s'affaler sur le canapé en la poussant pour avoir un peu de place sans même demander l'autorisation. Sur que la bataille explosive, ce n'était pas non plus ce qui emballerai la blondinette. Pas qu'elle n'aimait pas les jeux, mais elle était plutôt sauvage et avait du mal à se retrouver à faire un jeu de société avec autant de monde autour d'elle. L'aventure c'était plutot son truc, et Sally aurai préféré allée vagabonder dans les couloirs avec son amie... Elle avait un petit creux et serai bien aller boire une bierraubeurre gratuite en cuisine. Et puis, elle était prefete... Et même si elle avait des responsabilités, elle ne déchantait jamais a l'idée de se servir de ses attributions pour faire sortir ses copines et faire le mur... Mais nan, ce soir, c'était plutôt au niveau de la survie.

Elle rigola de plus belle en entendant le nom du vampire et de l'autre pimbêche : "Quoi Jordy ? Mais nan j'en sais rien je l'ai pas vu l'autre dent pointu... Ni même l'autre accro... Mais nan un autre dossier... Ba Je crois que Tim. Tu sais le prefet des blaireaux, allait me demander si je voulais sortir avec lui..... Il était tout rouge et il avait un air tout bizarre. Et même pendant qu'on faisait la ronde, il a pas arrêté d'essayer de me coller, de me toucher le bras... Bref..."

Bon c'était pas un super gros dossier... Mais c'était le genre de trucs croustillants que Lou Ann aimait bien entendre. Si il y avait bien une personne avec qui elle pouvait papoter de se genre de chose, c'était bien avec elle. Lou Ann était tellement marrante, et toujours au courant de tout, que c'était comme avoir une radio Poudlard en sa possession. Une bonne amie avec qui se changer les idées et s'amuser. Que dieu bénisse le jour ou elle s'était rencontrée. Et même si la jeune fille avait un an de moins qu'elle, Sally la considérait comme son égale. Après tout, c'est quoi un an de différence ?

Lou Ann était le rayon de soleil de Sally, celle avec qui elle était vraiment elle même, heureuse et gaie. Et elle la faisait tellement rire ! Dans toutes les amies que Sally avait, et elle n'en avait pas non plus beaucoup, c'était sa préférée. Une épaule qui l'écoutait, et une personne de confiance. Et même si la préfète n'arrivait pas a évoquer son passé ni sa vie d'en dehors de Poudlard, elle restait l'une des personnes qui en savaient le plus sur elle. Et parler d'un mec, le dernier en date qui semblait avoir le beguin pour elle depuis les mauvaises rumeurs qui courraient sur elle, c'était quand même quelque chose de croustillant.

"Tu crois que je me fais des films ???"
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 22:58

Avec un intérêt certain la miss écouta son amie lui faire part de ses doutes, Tim en fait c'était le beau gosse en puissance mais qui pour le moment bataillait avec l'acné, tant et si bien que même les méthodes sorcières n'en venait pas à bout....

Je trouve dommage qu'il ait tant de boutons, il a des beaux yeux je trouve....

Avec un haussement d'épaule, elle reporta son regard sur le foyer ou dansait les flammes, car oui avant les boutons c'est à dire l'année ou elle entra à Poudlard elle ne pouvait s'empêcher de le trouver beau, lui et tout un tas d'autre « grand » de Poudlard, ce qui la faisait rougir comme une gourde et s'attirer ainsi les moquerie de son cousin....

Quand à aider son amie pour décrypter le comportement de l'autre, du haut de ses 15 ans elle était obligée de se rendre à l'évidence sur le fait d'être encore novice malgré quelques petites amourettes depuis la 3ème année, mais bon elle aurait préféré se faire arracher les bras plutôt que d'avouer....

Carrément pas attends, mais c'est obligé si il était rouge et tout!!!


Tandis qu'une autre question lui taraudait l'esprit, la jeune griffy et son tempérament fleure bleue ne put s'empêcher de sourire niaisement en regardant son amie....

Et tu vas faire quoi???????? dis dis dis!!! Tu vas sortir avec????

Et elle était bientôt plus excitée par cette histoire que si elle avait été à la place de sa copine....

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 30 Nov - 23:29

La réaction de Lou n'étonna surement pas la blondinette. Elle était bien plus impulsive et direct qu'elle ne l'était elle même. En fait, c'était pas vraiment le même style d'impulsivité. Et cela ne manqua pas de faire rougir Sally qui savait que son amie avait toujours trouvé le Tim en question à son gout. Mais très peu pour elle... Nan, la miss ne savait pas vraiment ce qu'elle voulait, mais surement pas le beau gosse craquant de l'école. Elle était flattée d'un coté, mais elle savait que sortir avec un garçon comme cela lui attirerai encore plus les foudres des jeunes filles qui la trouvait déja étrange. Et même si elle s'en fichait royalement, elle n'avait pas envie d'être encore dans les ragots et rumeurs mesquines.

"Ha ba ca pour les boutons... Le pauvre il m'a dit qu'il avait tout essayer... Même des trucs de moldus..."

Bon, au conclusion de Loulou, le garçon avait bel et bien envie de sortir avec elle. pff... La voila encore dans de beaux draps... Lui dire non, c'était risquer de voir ressortir les dossiers comme quoi elle était une sale gothique adepte de la magie noire qui vivaient dans une maison hantée... -Si on peux plus aimer le Hard Rock maintenant- A croire qu'il ne savait vraiment pas ce que c'est de vivre avec son beau père dans son manoir décrépis... Tss Bande d'ignare.

Ou pire... Et si elle sortait avec lui, elle serai la pimbêche qui tente de redorer son image. Bref, de toute façon, la deuxième solution ne l'enchantait pas du tout. Et cela, elle l'avait déjà décidé depuis longtemps. Mais l'autre, il allait revenir à la charge pour sur ! Et elle devra trouver comment lui dire que ce n'est pas possible sans le blesser. La vie amoureuse est bien difficile... Sally ne s'y ferai vraiment pas... Déjà que Mark lui reprochait de l'avoir laisser sans explication plausible et qu'elle avait été un peu sèche et directe, maintenant elle allait devoir redoubler de diplomatie pour éviter le drame Poudlarien à son échelle. Heureusement....

"Ba j'vais être obligée de lui dire que c'est pas possible.... Franchement... Même si il est mignon, c'est pas du tout mon style... Il est trop... Hum... Je sais pas... Mais pas pour moi nan..."

Elle regardait autour d'elle pour vérifier qu'aucune oreille baladeuse n'écoutait leur conversation. Apparemment non, tout le monde était occupé a papoter, rire, jouer, se chamailler, ou même se bécoter dans des petits coins. Cela fila lui fila la nausée de penser que Tim aimerai faire la même avec elle. Et elle ne pu réprimer une grimace. Si seulement elle pouvait définir se qu'elle recherchait en amour... Mais nan, elle avait beau y penser de temps en temps, elle n'avait pas de réponse. Pour le moment, le célibat, c'était bien. Elle rêvassa quelques secondes avant de regarder sa copine de nouveau en soupirant.

"Définitivement nan... Il va être dégouté le pauvre... J'ai rien fait en plus pour lui laisser croire que... Pfff je te jure.... Je sens que ca va encore me retomber dessus... "


Dernière édition par Sally B. Eddings le Mar 6 Déc - 15:54, édité 1 fois
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Jeu 1 Déc - 22:44

Trop quoi????

Bon oui si elle lui avait dit « ah écoute les boutons ça me répugne au plus haut point », Lou Ann se serait contentée d'acquiescer, mais là.... Bah elle savait pas pourquoi finalement et cette habitude qu'elle avait enfant ne l'avais jamais vraiment quittée.... le fameux « pouuuuuuuuuurquuuuoiiiii..... bah pourquoi??? » a en énerver la personne la plus zen de la planète.

T'as des vu sur un autre????

Et là c'était parti, elle ne lâcherait pas sans avoir le fin mot de l'histoire....

Qui?????????

Avait-elle demandé avec un énorme sourire....

Tobias, le capitaine des serdaigles???? l'est trop beau lui!!!!! Pis t'as vu l'air cool quand il marche???? Waaaah..... Et puis de toute façon tu t'en fous des autres.... C'est des gros frustrés de la vie de toute façon.... Leur vie est tellement pénible qu'ils s'occupent de celles des autres....


avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mar 6 Déc - 15:53

"Bin je sais pas... Trop... Gentil ? Je sais pas mais c'est vraiment pas ce que je recherche..."

Lou Ann était bien plus jeune et bien moins mature qu'elle même. Elle s'entendait parfaitement, après tout elles n'avaient qu'une année de différence, mais Sally sentait parfois un petit décalage entre elles. Il faut dire qu'elle n'avait pas eu la même vie.

Et si S.B était née et avait grandit dans une famille aussi unie et aimante que celle de sa jeune amie, elle aurai eu le temps de conserver son insouciance plus longtemps. Et même si, elle avait sa part enfantine e elle qui ressortait bien souvent. Mais concernant les histoires de coeur, elle était bien moins curieuse de Lou, et surtout, bien moins expressive qu'elle. En parler, c'était difficile. Comme si elle se cachait de ses sentiments.

Sally n'arrivait jamais a vraiment dire ce qu'elle ressentait. Elle ne savait pas le faire, petite, on ne lui avait jamais vraiment demandé son avis, sauf peut être lorsqu'elle était encore à Salem. Mais cela, c'était il y a si longtemps que la blondinette avait l'impression d'avoir juste fait un beau et doux rêve. Pour s'éveiller dans la peur et l'angoisse de ce manoir hanté, ou sa mère avait peine à la reconnaitre.

"Mais personne espèce de curieuse !!! Il n'y a personne qui m’intéresse.... Je crois que je suis bien toute seule..."

Les amourettes d'école, cela était LE seul but d'une collégienne. Même des sorcieres de Poudlard. Les rumeurs et les ragots, les râteaux et les baiser volés dans les couloirs de l'école. Nan, cela ne disait rien à a Préfète de Gryffondor pour le moment. Personne ne lui avait tapé suffisamment dans l'oeil pour attirer un réel intérêt. Elle avait beaucoup aimé mark, pour réaliser que sortir avec le gardien de l'équipe de Poufsouffle, l'une des "mascottes" de la maison des jaunes, ne l’intéressait pas. Etre mise au devant de tous, très peu pour elle.

Et malheureusement, malgré ses efforts pour rester dans l'ombre, tout le monde la connaissait et l'appelait "La Fille Addams", en l’honneur de cette famille de dégénéré qui vivent dans une maison halloweenesque. Et puis, étant devenue Préfète l'an dernier, cela n'avait pas arrangé les choses. Lease avait été heureux de cette nomination, preuve que sa raté de belle fille qui-n-est-meme-pas-capable-d-entrer-a-serpentard arrive au moins a acceder a un poste a responsabilité dés le college.

Diantre... Comme elle rêvait de s'évader de son courroux et de le réduire à l'état de têtard à potion !! Puis elle revint à penser à Tobias. Vrai que c'était un agréable garçon. Gentil, un mec un peu rebelle et attirant, doté d'un sourire émail diamant la magie du blanc à faire frémir les 1er années. Meme toutes les classes confondues d'ailleurs. Mais non, encore une fois, trop tape a l’œil et pas de petites étincelles dans l'esprit de Sally.

"Oui... Mais nan... En plus, sa basse court de la bande d'Eleonore Bricabroc ne semble pas avoir envie que je m'approche de lui... Les regards qu'elles me lancent... Je sais pas si elles pensent me faire peur, mais elles n'osent pas lever la baguette sur moi... Comme j'aimerai pourtant, histoire que je lui fasse ravaler sa mèche mal décolorée... jJ sais pas qui lui a fait sa potion de couleur mais j'ai honte pour elle"

Elle rigola en repensant à la teinture foirée de la sus nommée. Après tout, elle ne se génait pas pour se moquer des habits civils que la blonde pouvait porter, ou même d'elle tout simplement quand elles se croisaient dans les couloirs. N'empeche qu'elle rigolait moins en cours, quand Sally réussissait bien plus facilement qu'elle et les autres. Au moins, la Miss pouvait leurs claquer le bec avec ses talents en magie. C'est bien la seule chose qu'elle avait acuis de bien en vivant sous le toit de son beau père écossais.

Puis rapidement, son esprit pensa à Tobias qui lui pourtant, tentait d'adoucir les angles quand Sally passait. Oui il était gentil, oui il était beau. Mais pas assez mystérieux pour Sally. Tout était écrit sur son visage... Et il ne transpirait rien de plus que d'autres.

"Bon sinon assez parlé de moi... Et toi alors t'en ai ou hein???? Ro et puis je te dirai un truc après, ca va te faire halluciner..."

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mar 6 Déc - 22:10

Elle ne put s'empêcher de ricaner en pensant à la coloration de la pimbêche qui s'autoproclamait reine de Poudlard....

La basse-cour leur correspond bien... elles font beaucoup de bruit pour pas grand chose... Surtout qu'Eléonore n'intéresse pas Tobias.... Il lui a déjà mit un vent magistrale.... Je le sais j'étais sous le saule et personne ne me voyait...


Le saule, ou la planque, l'endroit ou personne ne venait lui casser les pieds... Là-bas elle y faisait tout.... rêvasser, dormir, faire ses devoirs ou tout simplement observer le parc ni vu ni connus je t'embrouille....

Donc si vraiment elle te prend la tête n'hésite pas à le dire à voix haute dans un endroit hautement peuplé... dis lui que tu sais, ça la calmera....


Ou en était-elle? Bah nulle part, la loupette dernièrement était plus portée sur ses buses que sur les garçons finalement... Alors certes forcément quand une copine venait blablater sur un garçon, la nature curieuse reprenait le dessus, sinon le reste du temps c'était plutôt « in bed with my DADA's book » qu'autre chose... Chaque chose en son temps.... même si à la diète on peut regarder le menu ce n'est pas interdit, elle restait bien sage.

Eh bien ma fois pas grand chose, j'ai largué mon grimoire de botanique et actuellement je fricote avec celui de méta... pour l'instant tout va bien entre nous je te remercie
, elle sourit, nous sommes heureux tout les deux...

Ce qui n'était pas plus mal depuis sa dernière histoire datant d'avant les vacances, qui s'était terminée en eau de boudin, elle avait d'ailleurs eu une sacrée crise chez elle, ou devenue insupportable, elle avait passé le plus clair de son temps à claquer les portes, bouder, rester dans sa chambre, et hurler à qui voulait l'entendre "t'façon j'm'en fou j'vais me casser", les vacances en France et le temps passé avec les cousins lui avait remis du plomb dans la cervelle et le retour s'était fait plus calmement....

Alors c'est quoi ton truc??????

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Jeu 29 Déc - 12:46

"Elle va être bien triste la Eleonore... Elle qui croyais que ca serai l'homme de sa vie... Imbécile! Mais nan, je préfère la laisser dans son idiotie plutôt que de relever ses propos de gamine mal dans sa peau."

C'était vrai après tout, quoi de plus dégradant d'être ignorée ? Sally n'aimait pas qu'on la cherche, mais toucher les personnes dans leurs intégrité était hautement plus jouissif. Les gens qui se mettaient trop en avant en descendant les autres, les ennemis de la blonde. Surtout quand on s'attaquait à elle et à son histoire familiale qui ne lui offrait pas de fierté. C'était comme ca, fallait bien faire avec.

Elle passa a autre chose, laissant de coté la colère soudaine qui l'avait atteinte pour sourire face à la réponse de fricottage de son amie avec ses bouquins de magie. Sally aussi était très portée sur la magie, en même temps, on ne lui laissait pas tellement de choix. Heureusement qu'elle avait des facilités qui lui permettait de ne pas trop travailler non plus. La demoiselle était déjà assez avancée pour ne pas passer des semaines entière avant les examens, la tête dans les livres et ayant élu la bibliothèque domicile pour s'en sortir.

"J'en ai un bien de Sortilèges si tu veux, ca te changera ! Et puis, jamais deux sans trois...."

Petit rire de nouveau. Elle fouilla dans sa poche et en sortit un paquet de bonbon qui datait de Matus Alene, elle l'ouvrit et fit une petite grimace. Bon, ça se périme pas les bonbons... Enfin, faut croire... Ce n'était pas qu'elle n'aimait pas les bonbons, mais elle ne pensait jamais à les manger. Autant partager avec son amie. Et la dernière réplique de Sally avait bien entendu relevée sa curiosité. Petit sourire sur le coté, elle s'approcha de l'oreille de la Gryffondor

"Est-ce que je te fais assez confiance pour te raconter ce haut fait secret de Poudlard ??!!" Sourire et regard malicieux, histoire de la provoquer un peu, alors que Sally connait très bien la réponse.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Lun 2 Jan - 16:49

Ton bouquin de sortilège ok mais seulement si mais seulement si il n'est pas d'un ennui sans nom!!!

Car oui l'ennui le pire soucis de la gryffi ces derniers temps, l'envie de rien, l'envie de tout plaquer pour aller glisser sur le ventre avec les pingouins, bon peut-être pas jusque là, il manquait la petite étincelle qui illuminerait sa vie.... Elle lui adressa un regard étonné....

Quel secret ….. je suis assez portée sur le ragot ça m'étonne de ne pas être au courant!!!

Elle repassa en tête les derniers évènements dont elle avait eu vent.... la première année qui avait finit pas se trouver face à un vampire et qui ne devait son salut qu'à un élève loup garou qui avait loupé le coche du départ pour la cabane hurlante.... résultat frayeur pour la fille et infirmerie pour les deux autres et réunion de crise pour les adultes de l'école de sorcellerie. Y avait eu aussi la rupture Saddy et Mickael ze couple de Poudlard, là encore tout le monde y était allé de sa petite touche, sois disant Justin en aurait été responsable.... Le dit Justin qui était bien au delà de tout ça, il avait lui même répondu qu'il n'avait pas attendu Mickael pour connaître l'existence de l'autre jeune fille.... Mais bon tout ceci avait eu pour effet de faire quelques histoires avec la copine actuelle de son cousin.... mais là tout semblait rentré dans l'ordre....

Un truc que je ne sais pas????? Vas y dit!!!!!!

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mer 8 Fév - 0:18

Sally fouilla dans son sac pour en sortir un vieux livre de sortilèges cornés et rapiécé de toute part. Le genre de bouquin qu'on aime pour son charisme si atypique, et qui donne envie d'être lu et relu encore et encore, tel une mine d'information relevant d'une bible. L'un des livres favoris de la préfète, et qui ne s’en séparait que rarement.

"T'y fais attention, j'y tiens vraiment beaucoup. Il n'est pas gros, et très abimé, mais tu verra qu'il recèle vraiment beaucoup de choses étonnantes. Tu me le rendra quand tu l'aura potassé. Je le connais presque par cœur de toute façon."

Lou Ann était d'un vivacité hors norme, elle connaissait tout sur tout à Poudlard, et lui apprendre des nouvelles, était toujours assez amusant. Car déjà, elle le savait surement déjà et qu'elle semblait fière d'être la Gossip Girl de l'école. Mais aussi pour la véracité de ses sources à elle. La jeune blonde savait déniché la bonne information au bon moment et à la bonne personne. C'était un peu une ressource incontournable pour vérifier ses propos.

Elle lui tendit le paquet de bonbons, tout en en prenant un, regard suspicieux sur celui ci pour vérifier qu'elle n'avait pas pris n'importe quoi, et qu'il ne semblait pas périmé. Puis elle balaya la salle du regard pour s'assurer que personne n'écoutait leur conversation. Après tout, la préfète n'avait pas tellement à parler des ragots de l'école et à se moquer. Même si elle se fichait de se qu'on pouvait dire qu'elle, Sally ne voulait pas que tout le monde entende ce qu'elle avait a dire.

"Tu vois l'ancien gardien de Serpentard ?Le grand musclé plutôt pas mal quoi... Heu... Mince je sais plus son nom... Et ba... Il est gay.... Je l'ai vu susurrer des mots doux à un mec vampire de sa maison.... Apparemment, il se passe des choses dans les cachots qu'on ignorent nous du haut de notre tour d'or !"

Bwarf, la blonde n'en avait strictement rien à faire que cette personne soit homosexuelle. Nan, ce qui était déroutant, c'est que cela faisait 4 ans qu'il sortait avec la même demoiselle de Serpentard, et que tout le monde le savait. Un beau garçon qui se mettait en avant tel un étalon, et qui finalement, sortait du placard en secret. Se promener dans les couloirs après le couvre feu pour débusquer les retardataires, amenaient parfois à des situations délicates.

"Pauvre Myriam.... C'était assez comique comme situation... J'en reviens toujours pas !"
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Dim 12 Fév - 21:34

La miss fourra précautionneusement le grimoire de son amie, Lou Ann avait beau être ce qu'elle était c'est à dire un sac à connerie maladroit mais elle était quelqu'une prenant soin de toute chose, alors si il y avait bien une chose dont Sally pouvait être sure c'est qu'elle récupèrerait son manuel dans l'état ou elle le lui avait confié.

Ne t'en fais pas je le soignerai comme les miens si ce n'est plus.... Je noterai sur un parchemin les trucs qui me sembleront utiles...


A peine avait-elle sortie sa main de son sac que déjà elle plongeait de nouveau dans un autre de bonbons cette fois... Car oui Lou Ann était d'une gourmandise frôlant parfois la goinfrerie, par chance dame nature l'avait gâté car sinon les tonnes de chocolat, son pêché mignon lui aurait valu une superbe culotte de cheval.... Sa main choisit un de couleur rose, sa couleur fétiche, et le mangea rapidement tout en ayant remercié son amie auparavant, oui elle avait tout de même apprit les bonnes manières. Et alors qu'elle mâchouillait tranquillement son bonbon, elle adressa à son amie un regard plus qu'intéressée sur ce qu'elle avait à raconter... Et sa patience valait le détour, si il avait fallut la décrire après l'annonce il aurait fallu mentionner ses yeux ronds comme des billes la bouche grande ouverte et clairement l'air surprise....

Jonah????? Naaaaaaaaaaaaaaan, j'hallucine, t'es sur que l'autre ne l'avait pas hypnotisé??? Parce que sérieux Jonah.... c'est comme... c'est comme …. je sais pas moi, mais c'est pas possible quoi!!! C'est le premier à reluquer la moindre jupe, n'importe qui portant un soutien gorge aurait sa chance avec lui....


C'était vraiment la dernière personne à qui elle aurait pensé, en plus bien que Myriam fut une garce prétentieuse, elle devait avouer qu'ils allaient bien ensemble....

Bah moi non plus quoi... sérieux tu m'as coupé le sifflet là! Et sinon tu savais que Holly avait été suspendue de sortie à Poudlard??? Apparemment elle aurait fait un truc louche la dernière fois.....



avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Lun 20 Fév - 20:46

Sally rigola, c'est clair que ce genre de révélation était plutôt croustillante. Et Lou Ann, en plus d'aimer les bonbons que la blonde lui tendait, en était très friante. Elle même prix un bonbon dans le sac, avant de le déposer entre elles deux, lui faisant un signe de tête comme quoi elle pouvait se servir comme elle le souhaitait. Tout ca pour elle, s'était bien trop. Partager, bien mieux que de les laisser pourrir au fond de sa table de chevet.

"Quand je te disait que c'était une nouvelle étonnante !"

Mais la dernière phrase de son amie suscita la curiosité de la jeune fille. Qu'avait du faire Holly pour être privée de sortie de Poudlard ?! D'ailleurs, la préfète n'en avait pas du tout été informé par le corps professorale. Cela devait être récent. Sourcil levé une nouvelle fois en signe d’intérêt, elle fit un signe de la main pour que son amie continue.

"Elle a fait quoi de si grave ?!! T'en sais plus ?!"

Balayant ses yeux autour dans la pièce, Sally s’aperçut que le monde se réduisait au fur et à mesure dans la salle commune de la tour. Le temps passait vite quand on papotait et ragotait. Il n'y avait qu'une ou deux personnes, qui partir rapidement se coucher, les laissant seules. Bientôt, elle serai tranquille. Quelle heure pouvait-il bien être ?

Coup d'oeil sur l'horloge prêt de la porte de sortie, Presque minuit. Au moment ou son regard se détourna de l'objet, celui ci tomba lourdement sur le sol, quelque chose ayant tapé contre le mur avec force et l'ayant décrochée du mur.

"Hum ??! C'est quoi ca ?! T'a vu ?!"
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Lun 20 Fév - 21:52

La miss était à l'affut de la moindre info et Sally par sa qualité de préféte pouvait lui fournir les infos les plus secrètes de la vie des autres élèves... Alors quand elle avait parlé d'Holly justement... Elle avait su mais n'avait pu mettre le doigt sur le pourquoi du comment, elle avait donc espéré que la préfête en saurait plus … mais non... Avec une pointe de deception dans le regard elle piocha à nouveau dans le sachet de gourmandises....

Justement je pensais que tu l'aurais su.... Melvina a juste su que ça avait un rapport avec le séjour à l'infirmerie de Samantha Douglas.... Tu sais la pouffe serdaigle qui fait toujours comme si tu n'étais qu'un vulgaire insecte sur son passage... Pour qui elle se prend cette greluche, je l'ai vu acheter de la crème de Madame Peau douce, à mon avis sans ça elle serait couverte d'acnée... Pis son nez, rien de naturel ça sent la retouche par sortilège même les moldus font ça mieux maintenant....

Elle était ainsi plongée dans la liste de tout ce qu'elle reprochait à cette pimbêche qui l'avait ridiculisée devant tout le monde en rapportant en salle d'étude lorsqu'elle était en troisième année, que Lou Ann avait le béguin pour le capitaine des Poufsouffles... Ca ça lui était resté en travers de la gorge à la razmokette, elle entendit juste un gros boom et lorsque son regard se porta sur l'origine, elle ne vit que l'horloge brisée au sol....

Non mais bon à part Peeves je vois pas ce qui aurait pu faire tomber cette horloge.... M'enfin si maintenant les objets tombent comme ça, avec ma chance je vais devoir sortir avec une armure....

Tout en terminant sa phrase, blondinette était déjà en marche vers feu l'horloge, une masse sombre était à terre à côté...

C'est quoi ce truc...

Elle ralentit la démarche s'approchant maintenant de la masse sur la défensive, manquerait plus que par un sursaut le truc ne lui bondisse au visage....
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Sam 25 Fév - 19:56

"Nan c'est pas Peeves... Qu'est ce que c'est...."

Le fantôme farceur aimait bien cassé les choses, faire peur aux eleves. Mais la, c'était différent. Sally avait vu une ombre et avait entendu un gros bruit comme si quelqu'un tapait contre le mur mais en dehors de la salle commune. Et les murs étaient de la pierre bien épaisse qui ne laissait passer aucun son... Qu'est ce qui aurai pu frapper aussi fort et ainsi faire retentir de cette manière les pierres ? Vraiment étrange.

Et il y avait une petite masse sombre à coté de l'horloge. Un genre de tache. Lou Ann, déja a coté de ladite "chose" semblait interloquée. Jamais vu se genre de trucs avant. Et même en cherchant dans sa mémoire et dans les tas et tas de livres de magie qu'elle avait pu lire, rien ne correspondait. Sally se leva donc à son tour pour examiner tel Sherlock Holmes sans sa loupe.

"C'est bizarre ce truc, ca a l'air gluant... D’où c'est tombé ?! Cela n'a pas pu transpercer le mur, ni sortir de l'horloge..."

Mouvement en arrière. L'espèce de masse foncé venait de se mouvoir. Pas soucis de protection, et pas réflexe, Sally entraina son amie avec elle et recula d'un pas en tirant sur son col. Elle la lâcha rapidement et lui tapota l'épaule en signe d'excuse.

"Et en plus c'est vivant Mon cher Watson..."

La préfète regarda de nouveau autour d'elles, mais il n'y avait pas âme qui vive. Elles étaient seules, avec la chose qui venait d'apparaitre comme par enchantement.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   Mar 28 Fév - 20:38

Après avoir fait un saut de cabri en entendant le bruit provenant de dehors, Lou Ann armée de sa curiosité reposa son regard sur la chose. Effectivement ça avait l'air gluant, toujours dans son inspection prudente, blondie continua à avancer vers la chose d'un pas prudent....

On dirait de la morve de Troll mais en plus épais... et surtout la morve de troll c'est plutôt dans un éventail de couleur verdâtre... T'as déjà croisé un loup garou enrhumé toi?

Oui la question pouvait paraître débile, mais le coup dans le mur pouvait très bien appartenir à un loup garou.

Personne n'a été mordu dernièrement? Je dis ça parce que il pourrait ne pas avoir été signalé à l'infirmière et il se balladrait dans les couloirs... Immag....


Elle n'eut le temps de finir sa phrase étranglée par le col de sa robe. Elle dût donc faire marche arrière forcée....

Oui ça m'en a tout l'air...

Prudemment la miss sortie sa baguette...

Au fait la prochaine fois prends plutôt mon bras, suis trop jeune pour mourir …. petit sourire amusée...

Par la suite elle lança un repulso ce qui envoya la chose sur le tableau de la grosse dame....

Beeeurk....

Fit-elle en voyant la masse s'écraser et dégouliner du tableau... Et elle s'attendait à se faire incendier par la proprio du tableau quand deux choses la surprirent....

D'une la chose reprit sa place initiale en un rien de temps et surtout sembla plus importante, et de deux... le silence.

Je m'attendais à ce que la grosse dame me hurle dessus... mais visiblement elle est partie.... on fait quoi?
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: pfffff [Sally]   

 

pfffff [Sally]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mr Jack et Sally
» En balade a GT1... Petites questions!
» Sonic SatAM a perdu son créateur
» Les scénarios de Sonic
» Nielson VS Preston




Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Outils de modération:
Poster un nouveau sujet