AccueilAccueil  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

CARTE

Règlement
Contexte


WANTED

Fiche De Présentation
Tout Sur Les Membres


Postes Vacants & PNJ
CONTEXTE

Il était une fois, le monde des sorciers, l'école Poudlard...


Au temps des Maraudeurs...




 

 Et le calvaire commence... [Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité


MessageSujet: Et le calvaire commence... [Matt]   Mer 22 Déc - 0:43

Le bal d’Halloween… Leïa avait regardé l’invitation d’un air dépité… Elle n’était pas friande des bals, elle n’aimait pas trop danser et puis cette année, il n’avait pas lieu à Poudlard mais chez les Archers… Une autre bonne raison pour ne pas y aller, elle détestait James Archer et puis, les mondanités n’étaient pas son fort… Sérieusement, elle avait quinze ans, était hyperactive, crainte et détestait de presque tous! Qu’est-ce qu’elle irait foutre au bal d’Halloween?! Elle se posait encore la question…

Après avoir froissé et mit en boule l’invitation, Leïa la jeta dans le feu, histoire de ne plus penser à cette histoire… Mais ce fut sans compter sur son charmant petit ami Declan qui la rattrapa in extremis grâce à la magie et la rendit intact toujours grâce à la magie. S’installant nonchalamment à côté d’elle, il la prit dans ses bras et après déposer un doux baiser lui murmura:

- Pourquoi ne veux-tu pas aller à ce bal?! Cela pourrait être sympa…
- J’aime pas les bals, j’aime pas les Archers et je risque de m’ennuyer à mourir, répondit Leïa en posant sa tête contre son épaule.

Ce fut à cet instant qu’elle fut surprise et qu’elle changea radicalement d’avis… Declan s’était penché vers elle et de sa voix charmante, lui avait murmuré:

- Mlle Sonius, accepteriez-vous de m’accompagner à ce bal. Je meurs d’envie de danser avec vous et surtout de partager cette soirée qui risque d’être d’un ennuie atroce sans vous…

Leïa rosit légèrement et l’embrassa passionnément avant de murmurer contre ses lèvres avec un large sourire radieux:

- Oui… J’en serais ravie!!


Ce fut donc ainsi qu’elle accepta son invitation et que le jour J, elle se prépara soigneusement à aller au bal. Après avoir passé un temps fou à se lisser les cheveux par la magie, elle se glissa dans une robe beige, simple et à son gout, lui arrivant juste au dessus du genou. Après une touche de maquillage et une pointe de parfum, Leïa sortit de son dortoir ainsi que de sa salle commune et rejoignit Declan en bas des escaliers, devant la grande porte.
Après un long baiser, le couple se dirigea vers les calèches que les sombrals tiraient et s’installèrent confortablement dedans, bientôt rejoint par plusieurs personnes…

Une fois arrivée chez les Archers, Leïa ressentit une pointe d’angoisse… Elle détestait réellement James, principalement parce qu’il semblait trop parfait (trop chiant pour elle) et que ses groupies n’arrêtaient pas de la faire chier… Or ce soir, elle voulait être TRANQUILLE avec son petit ami…
Ils entrèrent à l’intérieur du manoir et rejoignirent l’immense salle de bal, décorée pour l’occasion. La serdaigle put apprécier l’effort de la famille, ou plutôt de leur servant… Elle aimait bien la base mais trouvé cela bien trop chargé à son gout… Décidément, elle n’allait réellement pas aimé cette famille…
Elle salua sa sœur en compagnie de Sydney, qu’elle considérait comme une rivale plus que comme une ennemie maintenant, ainsi que ses cousins et cousines déjà présent dans la salle.

Une première chanson retentit et Declan, toujours aussi merveilleux, lui demanda la première danse, ce qu’elle consentit à lui accorder avec le grand honneur… Ce ne fut qu’en plein milieu de leur danse qu’elle LE remarqua… Le garçon qui avait décidé de lui pourrir la vie: Matthew Connelly…
Elle avait malheureusement fait un paris stupide avec lui, paris qu’elle avait perdu… Raaaaah, elle détestait le gardien des Serdaigle à présent!!!
Celui-ci semblait l’avoir vu et tout en se contractant dans les bras de Declan qui haussa un sourcil, elle vit son pire ennemi s’approcher d’elle… Soupirant, elle murmura à son petit ami « Connelly ». Celui-ci se crispa également mais continua de danser, ne voulant pas laisser une occasion à Matt de les embêter!
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Dim 26 Déc - 18:10

Le bal d’Halloween, il ne l’aurait raté pour rien au monde. Même la grippe, la gastro, la peste ne l’auraient pas empêché de venir. Bon heureusement il n’avait rien de tout ça. Mais ça allait être génial, pour trois raisons : petit un, c’était chez James, et il connaissait le château depuis qu’il était tout gamin, il connaissait les recoins, la cave où ils s’étaient cuités pour la première fois, les passages secrets où ils avaient joué à cache-cache, les chambres, les étages... C’était presque chez lui. Petit deux ça allait être plein de filles, et une soirée costumée, il n’y avait rien de tel pour draguer. Petit trois, le must, il allait pouvoir réclamer son gain au pari qu’il avait fait avec Leïa ! Aaah le goût de la victoire... Si délicieux...

Il s’était donc préparé en prenant un temps infini, soignant méticuleusement chaque mèche blonde de sa chevelure avec du gel tenue extrême super brillance doucher douceur satinée. Puis il s’était parfumé, Fierce d’Abercrombie and Fitch, un attrape-fille certifié, un peu sur le torse, dans le cou, derrière les oreilles. Il avait mis sa crème pour le teint (oui ça faisait fille, mais franchement, essayez et voyez la différence par vous même). Il s’était brossé méticuleusement les dents avec son dentifrice extra blancheur haleine glaçon durée 12h. Il s’était coupé les ongles, douché, shampouiné, il était parfait, plus rien à dire. Il avait ensuite opté pour une tenue de soirée sombre, très élégante et qui laissait apercevoir ses pectoraux, et un masque sobre noir, qui faisait ressortir ses yeux et ses cheveux.

A l’heure dite, il s’était donc rendue dans les carrosses, tirées par des chevaux qu’il ne voyait pas, et il était arrivé au château. La décoration était tout bonnement somptueuse, et il sourit en pensant à la fierté que ce bal devait apporter à la mère Archer. Il n’était pas un grand fan des parents de James mais il devait reconnaitre que là ils avaient fait fort. Il salua les quelques elfes qu’il reconnaissait et chercha James du regard mais sans succès. Tant pis, il le trouverait plus tard. Par contre il vit Camille, et il lui devait des excuses pour la dernière fois. Il s’approcha d’elle pour l’inviter à danser, il pourrait peut être rattraper la situation catastrophique dans laquelle Anaïs l’avait collé. Sauf que dès qu’il ouvrit la bouche, elle s’éclipsa. Mince... Il se sentait un peu mal... Mais bon, il retenterait plus tard, elle n’allais pas lui en vouloir indéfiniment. Il se dirigea donc vers d’autres jeunes femmes.

Il en invita une à danser, puis sur la piste, il aperçu Leïa, sa victime attitrée de la soirée, avec son abruti de petit copain. Il congédia poliment sa partenaire et s’approcha du couple.

Excusez moi, désolé de vous déranger ! Très jolie veste McLean... Leïa, ma chère ! Ca faisait si longtemps ! Depuis... le match non ? Oh c’est si bête, vous étiez à ça de gagner... Mais vous avez perdu ! Donc ? Tu te souviens ?

Il jubilait complètement. Sa vengeance était magnifique, et rien que voir la tête de Declan c’était jouissif !

_________________
Invité


MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Dim 2 Jan - 23:30

Elle savait très bien qu’elle n’aurait jamais du venir à ce bal. D’un, parce que cela se passait chez Archer et qu’elle détestait ce type et de deux… parce qu’elle allait le voir lui: Matthew Connelly, alias l’ennemi public n°1 pour Leïa…
Elle n’avait jamais agi lâchement de sa vie mais depuis que Serdaigle avait perdu le match contre ces sales fourbes de gryffondor, elle avait comment dire, éviter Connelly. Bon, cela ne faisait que deux jours mais tout de même, elle s’était sentie lâche et en le voyant face à elle maintenant, elle se sentait encore plus lâche car au lieu de lui donner un bon coup, elle voulait s’enfuir et rentrer dans sa salle commune où il ne pourrait pas l’atteindre.
Elle ne l’aimait pas, elle le détestait et elle le lui avait prouvé durant le match en lui lançant le plus grand nombre de cognard qu’on pouvait lancer dans un match. Elle lui avait même casser un bras mais il était coriace ce type… Et c’était lui qui avait lancer le dernier souaffle alors que l’arbitre sifflait la fin du match… Pour elle, Matthew Connelly était un fourbe et un tricheur et elle le détestait encore plus…

Soupirant contre son petit ami qui s’était mise à la serrer un peu plus fortement que lui, histoire de la réconforter et de lui montrer qu’il était présent pour elle, elle ne put s’empêcher de lui murmurer à son oreille:

- Tu vois pourquoi je ne voulais pas venir… Ce pauvre type va nous gâcher la soirée…


Pour toute réponse, Declan l’embrassa passionnément devant Connelly tout en lui faisant un signe de la main (on ne dira pas lequel). Puis à la fin de leur long baiser, il lui murmura doucement:

- Ne t’inquiètes pas! Il ne réussira pas à gâcher notre soirée, ce n’est qu’un bal… Tant que je suis à tes côtés, je suis heureux!

En entendant ces mots, Leïa ressentit une profonde chaleur l’envahir et resserra sa prise autour du coup de son petit ami tout en lui souriant amoureusement. Il n’y avait que lui pour la rendre aussi heureuse, elle le savait… Après avoir déposé un dernier baiser sur les lèvres de Declan, elle se retourna vers Matthew, qui avait du attendre tout le long de leur petit entretien.
Après l’avoir regardé d’un air dédaigneux, elle lui lança:

- Tiens tiens, voila le tricheur sournois gryffy!!! Si je me souviens bien, ton dernier tir était lancé après le sifflement de l’arbitre… Tu as donc triché!!! Bref, tu me veux quoi?! Je suis assez occupée, comme tu le vois!!

Elle voulait en finir au plus vite pour retourner dans les bras de Declan, bras qu’elle n’avait pas encore quitté par ailleurs. Elle avait envie de profiter de sa soirée et de ces précieux moments avec lui…
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Mer 5 Jan - 0:49

C’était marrant quand même, depuis le match il la voyait beaucoup moins ! Puis il avait été occupé il fallait dire, gagner le match en mettant le point de la victoire avec un bras cassé... Ca c’était la classe ! Alors il avait profité de la renommée créée par l’occasion. Et si, il pouvait encore trouver des filles avec qui il n’était pas sorti, pas la peine de demander ! Mais en voyant sa tête il commença à se douter que ce ne devait pas être du au hasard. Plutôt au fait qu’elle l’évitait. Dommage il l’avait trouvée !

Il attendit donc que les deux abrutis aient fini de se papouiller. Qu’ils étaient niais... «tant que je suis à tes côtés je suis heureux...» Beeuuuurk !! Oh ouiiii mon amouuur marions nous, ayons une grande maison avec trois enfants et un labrador !!! Nous vivrons en Ecosse dans ta riche famille de bourges ! Tsss... En attendant il se moqua d’eux alors qu’ils ne le voyaient pas, faisant des mimiques ridicules à James qu’il avait enfin aperçu plus loin. Ce dernier lui répondit d’un sourire et d’un regard au plafond semblant vouloir dire «fout leur donc la paix». Mais non pas question. Il ricana seulement en faisant semblant d’être outré par le geste de Declan.

- Tricheur sournois ?? Ou ça donc ? Moi je ne vois qu’un héros qui, malgré la douleur atroce de son bras mis en miette par une furie, a réussi à mener son équipe à la victoire juste dans la dernière seconde du match !! Je crois même que je vais avoir un trophée ! J’ai déjà une fresque dans notre salle commune, mais tu sais comment commencent les légendes hein ! Bref comme tu dis, je parle, je parle, et j’ai la bouche sèche... Va me chercher un verre, tu veux ? J’ai pas que ça à faire !

Et il ponctua d’un grand sourire narquois aux deux Serdaigles.

_________________
Invité


MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Dim 9 Jan - 17:26

Leïa savait très bien qu'elle ne pouvait plus continuer à le fuir. Déjà et principalement parce que la fuite ne faisait pas partie de ses traits de caractères et puis parce qu'il fallait qu'elle remplisse sa part du marché. Elle avait perdu le paris, elle devait se rendre à l'évidence qu'elle devenait l'esclave de Matthew Connelly...
Rien qu'à voir sa tête et ce sourire débile affiché sur son visage, la serdaigle avait une grande envie de lui en coller une. Seulement, elle ne le pouvait pas... Ce qui l'énervait le plus dans cette histoire était qu'il avait triché. Ce n'était qu'un sale tricheur qui se prenait pour un héros, tous les serdaigles le savaient et tous le haïssaient...
Declan sentait la colère de sa petite amie monter d'un cran lorsque Connelly apparut à leur côté. Il faisait tout pour la calmer mais il savait que c'était pratiquement impossible quand lui aussi était énervé envers le rouge et or. Il ne supportait pas le fait que sa petite amie allait devoir faire les bonnes volontés de cet abruti de Gryffondor...
Oubliant totalement la présence de l'autre, il embrassa Leïa afin de la calmer et lui montrer qu'il serait toujours présent à ses côtés. La Serdaigle se nicha dans ses bras et y répondit avec toute la tendresse et tout l'amour qu'elle ressentait pour lui... Cela lui permit de se relaxer, du moins pendant un temps, car à peine avaient-ils finis de s'embrasser que la nuisance publique relança le débat.

Soupirant, Leïa se sépara légèrement de Declan, lui mettant le bras autour de la taille tandis que celui-ci faisait de même. Elle regarda son ennemi dans les yeux et lui répondit d'un air blasé:

- Un trophée toi!! Laisse moi rire!! C'est pas parce que t'as marqué un pauvre point, en trichant, que tu auras un trophée. J'ai peut-être que quinze ans mais vois-tu, je baigne dans le quidditch depuis ma naissance, comparée à toi, je pense m'y connaître plus... Vois avec Neal, il pourra t'en parler aussi...


Quoi, c'était vrai, c'était pas parce qu'il avait gagné un match qu'il allait avoir un trophée. Lui devenir une légende, cela m'étonnerait. Il savait à peine tenir sur un balai. Son oncle Cedric, qui était maintenant sélectionneur dans un club irlandais, ne le regarderait surement pas jouer... Il ne valait rien...
Le jeu commençait pour lui, il semblait heureux d'avoir sous ses ordres Leïa. Celle-ci le regarda d'un air de dégout lorsqu'il lui demanda un verre. Puis, un petit sourire apparut sur son visage, ce que Declan ne comprit pas sur le moment. Se détachant de lui, elle s'approcha de Connelly et lui murmura d'une voix dangeureuse:

- Mais à vos ordre!!!


Puis d'un coup de baguette, elle lança un sortilège imprononcé sur verre d'alcool non loin de la. Elle avait choisi un cocktail bien coloré et lorsque celui-ci arriva vers elle. Elle le prit et le vida sur la tête de son adversaire. Avec un petit sourire, elle lui tendit le verre vide et lui dit:

- voilà ton verre!! Je pense que tu es moins desséché, tu peux retourner vaquer à tes occupations maintenant!!

Elle se retourna vers Declan qui refoulait très mal un fou rire et se nicha à nouveau dans ses bras. Leïa avait certes perdu le paris mais n'avait pas perdu son caractère. Monsieur voulait un esclave, il en aurait un mais il allait le regretter. Une chanson plus rythmé retentit et s'éloignant avec Declan, Leïa partit sur la piste avec de danser avec son petit ami...
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Sam 22 Jan - 14:11

Il laissa la Serdaigle cracher son fiel sur son dos. Si ça pouvait lui faire plaisir de le dénigrer en lui disant qu’il était nul en Quidditch... Comme si ça allait l’atteindre ! Franchement, les gens de sa maisons l’adoraient, ils le considéraient tous comme un héros, et il n’avait aucun mal à recueillir les avis admiratifs de filles de Poufsouffle ou de Serpentard ! Alors si cette pauvre fille croyait que ça allait le blesser ou seulement qu’il allait écouter ce qu’elle disait, elle pouvait se toucher mais alors bien profond !!

«Alors d’une, mademoiselle je-sais-tout, je n’ai pas triché, et de deux tu baignes peut être dans le Quidditch en attendant c’est qui le capitaine ici ? Pas toi ! Et c’est qui le vainqueur ? Oh... pas toi non plus ! Trop bête ! Attends encore deux ans avant de venir me parler de Quidditch, ok ?»

Il savait bien qu’il était bon, et pour une fois ce n’était pas de la vantardise. Il adorait voler, et il s’entrainait plus que ce que la plupart des gens pensaient. Le Quidditch, il comptait bien en faire sa vie, alors il bossait pour, et il espérait y arriver un jour même s’il n’avait pas le piston nécessaire pour se lancer. Un jour il serait pro, et un jour il mènerait la grande vie.

Il attendait son verre, avec un sourire aux lèvres, avec l’envie féroce d’en faire baver à cette pauvre cruche. Mais cela ne se passa pas vraiment comme il l’avait prévu, et il se retrouva tâché et collant de la tête aux pieds. Mais quelle... Il se lança un sort de nettoyage, rattrapant la tâche. Il ne fallait pas que les autres le voient ainsi quand même ! Il comptait bien faire des rencontres ce soir. Mais après lui avoir expliqué sa façon de penser. Une fois propre, il rejoint le couple sur la piste de danse, les séparant impoliment.

«Tu m’excuses Sonius, mais je crois que t’as pas bien compris le principe ! Tu es mon ESCLAVE pigé ??!! Alors tu fais ce que je dis et tu t’écrases ! Ah moins que tu ne tienne à ce que tout le monde sache qu’en plus d’être une mauvaise perdante, tu ne tiens pas tes promesses ? Tu vas me chercher un verre, et tu me le donne de façon normale ! J’attends !»

Et il se posa au milieu de la piste, les bras croisés. Heureusement que l’hôte était son meilleur ami.

_________________
Invité


MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   Dim 27 Fév - 22:20

Mauvaise perdante?! On pouvait le dire surtout lorsque son adversaire était un type aussi arrogant que Matthew Connelly... Elle regrettait d'avoir fait cet horrible paris car non seulement elle avait devoir lui servir d'esclave mais surtout elle ne supportait pas ce sourire suffisant qu'il affichait sur son visage à cause de cette maudite victoire...
Et même si elle adorait son meilleur ami Dereck, le fait qu'il n'ait pas réussi à arrêter ces souaffles l'avaient grandement énervé et elle l'avait un peu, beaucoup, énormément tué... Chose qu'il lui avait rendu bien après... Heureusement pour les deux compères, ils ne restaient pas très longtemps en colère, ils s'adoraient bien trop pour cela...

Ignorant totalement les remarques blessantes de son ennemi, Leïa lui avait donc joué un tour. Il voulait qu'elle soit son esclave, pas de soucis, mais il aurait un esclave bien particulier... Et après avoir éclaté de rire, elle était retournée danser avec son petit ami adoré, Declan McLean. Celui-ci la tint au plus près de lui en dansant, glissant ses mains dans son dos et lui murmurant à l'oreille:

Je t'adore!


Leïa lui sourit, comprenant par là qu'il adorait sa personnalité et ce qu'elle venait de faire à leur ennemi. Rapprochant son visage du sien, elle l'embrassa à la fois tendrement et passionnément, son amour pour Declan ne faisant qu'augmenter à chaque instant qu'elle passait près de lui...
Malheureusement pour notre couple, leur baiser fut brutalement interrompu par un bourrin arrogant du nom de Matthew Connelly... Celui-ci n'avait pas du tout apprécié ce que Leïa avait osé lui faire et apparemment, il comptait bien lui faire payé.
Soupirant mais restant tout de même collé contre Declan, sa main entourant sa taille et celle de son petit ami entourant la sienne, elle écouta la tirade de « l'abruti de gryffondor », comme elle l'aimait bien l'appeler...
Levant les yeux au ciel, elle ne répondit pas à ses remarques... Autant lui donner son foutu verre comme ça il la laisserait enfin tranquille et si jamais il osé encore l'interrompre, elle lui en collerait une... Paris ou non!!
Embrassant une nouvelle fois son petit ami, elle murmura contre ses lèvres un simple « je reviens » et disparut vers le bar chercher un verre qu'elle ramena et tendit à Matt

- Tiens ton verre! Va draguer ailleurs que devant mon nez maintenant...


L'ignorant une nouvelle fois, elle entraina Declan sur la piste de danse et repris là où ils s'étaient arrêté soit un baiser passionné...
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et le calvaire commence... [Matt]   

 

Et le calvaire commence... [Matt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Matt Engarde
» A lire pour Matt !
» Matt Forbeck; Blood Bowl
» Where the hell is Matt ?
» Matt Groening, Les simpson, Futurama




Page 1 sur 1

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Outils de modération:
Poster un nouveau sujet